Droit de la régulation bancaire

L’ACPR et la lutte contre les appels frauduleux aux dons en lien avec le Covid-19

ACPR - DGCCRF, communiqué de presse, 7 mai 2020

Face aux risques d’appels frauduleux aux dons liés au contexte de l’épidémie de Covid-19, l’ACPR et la DGCCRF se sont mobilisées et invitent, par un communiqué de presse commun, les acteurs du financement participatif ainsi que le public à une grande vigilance.

Appels frauduleux

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°845

Crise de COVID-19 : Quelle résilience des banques françaises ?

Selon l’article 313-1 du Code pénal : « L'escroquerie est le fait, soit par l'usage d'un faux nom ou d'une fausse qualité, soit par l'abus d'une qualité vraie, soit par l'emploi de manœuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d'un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge. » L’escroquerie est punie de cinq ans d'emprisonnement et de 375 000 euros d’amende.Sans surprise, le client de banque est régulièrement visé ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet