couverture Stratégie ety gouvernance IFM

Détails

  • ISBN : 9782863256480
  • Parution : 02/09/2015
  • Éditeur : RB Edition
  • Collection : Hors collection
  • Nb page : 220 pages

L'auteur

  • michel roux
    • Directeur
      UFR de sciences économiques et de gestion, Université Paris 13

Stratégie et gouvernance des institutions financières mutualistes

« Cet ouvrage est original à plus d’un titre. Il a pour ambition de traiter de la banque et de l’assurance différemment. Loin de se plier au conformisme ambiant des économistes enclins à ne parler de ces métiers qu’avec des chiffres et des modèles standardisés, Michel Roux sait utiliser ses capacités d’enseignant-chercheur et d’expert pour parler de la majorité silencieuse des opérateurs français de ce secteur. Ce livre est d’abord un ouvrage de taxonomie nous permettant de découvrir la diversité des opérateurs faisant partie de l’espèce mutualiste, et leurs différentes fonctions dansl’économie et la société. Mais il va bien au-delà…. »
extrait préface, J.-L. Bancel, Prt Groupe Crédit Coopératif)

« […] Ce qui distingue cet opus des précédents ouvrages de l’auteur tient au fait qu’il apporte une vision élargie. Elle est élargie parce que Michel Roux couvre ici l’ensemble des institutions financières mutualistes. Il arrive ainsi à montrer combien les banques coopératives sont différentes des compagnies d’assurance mutualistes et pourtant combien elles sont semblables et confrontées à des défis communs. Puissent les banquiers et assureurs mutualistes entendre ce message et davantage se voir et se parler… »
extrait avant-propos, O. Pastré)

Au coeur d’une actualité bouillonnante, l’ouvrage pose des jalons permettant de repenser et refonder la sphère financière de demain pour la banque coopérative, les sociétés d’assurances mutuelles et les mutuelles de la complémentaire santé.
De nombreux facteurs tant juridiques que technologiques exacerbent la concurrence et le taux d’attrition : lois Hamon, loi santé de Marisol Touraine, actions de groupe, ANI, comparateurs prix, développement du digital. Après les craintes liées à l’arrivée d’Internet en matière de paiement, « les Fin. Techs » menacent les professions financières sur leur métier de conseil. Les approches commerciales classiques comme les outils ou les métiers sont aujourd’hui bousculés. L’innovation, correctement pilotée, doit être un formidable levier pour réinventer la finance et le modèle de protection sociale de demain.
Dès lors, à l’instar de leurs consoeurs du privé, les banques coopératives, les sociétés d’assurances mutuelles, les mutuelles de la complémentaire santé et les institutions de prévoyance se doivent de revisiter leur stratégie de la relation clients et de transformer leur gouvernance. À défaut le risque est réel de voir les valeurs du mutualisme remise en cause.
Comment mieux saisir les nouveaux comportements des clients, des sociétaires et des adhérents ? Comment repenser un modèle mutualiste impliquant davantage des administrateurs, des collaborateurs et des sociétaires devenus plus exigeants ? Comment, dans un cadre budgétaire contraint, faire en sorte que le marché ne règne pas en maître ?
Pour préserver et développer le mutualisme, vecteur d’une éducation démocratique et d’une pratique citoyenne, ces questions sont autant de défis à relever. L’ouvrage y apporte des réponses lucides et porteuses d’espoir.

Pour en savoir plus

  • Feuilletez quelques pages de l'ouvrage sur notre Bibliothèque Numérique
  • Consultez la recension de l'ouvrage réalisée par Jean-Louis Chambon, Président du Prix Turgot, en cliquant sur l'article en pièce jointe dans la colonne de gauche En savoir plus

L'auteur

Michel Roux est doyen honoraire de l’Université Paris 13 – Sorbonne Paris Cité. Il est rédacteur en chef de la revue Vie et Sciences de l’Entreprise et administrateur/responsable du Prix de thèse annuel de l’Association nationale des docteurs en sciences économiques et en gestion (ANDESE). Il est membre du Centre des professions financières et membre du comité de rédaction de la revue l’Année des Professions Financières (CPF). Il a cofondé à Montréal le Groupe international de recherche en éthique financière et fiduciaire (GIREF).

Sur le même thème