Comptabilité

Pour un maintien du Plan comptable des établissements de crédit

Le Plan comptable des établissements de crédit, introduit par la Bafi, n’a jamais été d’application obligatoire. Il a aujourd’hui disparu des textes réglementaires et, faute d’actualisation, il risque de disparaître. Pourtant, nombreux sont les établissements qui militent pour son maintien comme un outil simple de référence comptable et un langage commun à la profession.

L'auteur

  • vinadier
    • Vice-président
      Adicecei
    • Directeur comptable
      BPCE International & Outre Mer
  • Andouart
    • Membre fondateur
      Adicecei
    • Directeur de la comptabilité et des informations de synthèse
      Crédit du Nord

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°747

Entreprises en difficulté : pour une meilleure maîtrise des risques

L’évolution de la législation comptable ainsi que des modalités de surveillance des établissements de crédit – notamment au plan des modalités techniques de transmission des informations – a conduit de fait à l’absence de maintien du Plan comptable des établissements de crédit (PCEC). À ce jour, faute de mises à jour par un organisme habilité, il est parfois revenu aux éditeurs de logiciels de faire évoluer les plans de comptes utilisés par les systèmes dont ils assurent la commercialisation, même si ceux-ci étaient à l’origine identiques au PCEC. Bien que le PCEC n’ait jamais été ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet