Comptabilité

IFRS 15 : quels enjeux pour les banques ?

Les informations présentées aujourd’hui au titre des commissions dans les états financiers et les rapports de gestion devront être enrichies au regard des nouvelles exigences d’IFRS 15, ce qui devrait permettre de mieux aligner leur importance avec le poids des commissions dans le compte de résultat.

illustration

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°815

Numéro double 815-816 : Prospective 2018 - Rétrospective 2017

La norme IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés de contrats conclus avec des clients » est d’application obligatoire pour les exercices ouverts à partir du 1er janvier 2018 [1], date qui se télescope avec la mise en œuvre d’IFRS 9. Cependant, cette norme, elle aussi, a des effets sur leurs états financiers. Les commissions représentent environ 20 % à 30 % du résultat net opérationnel [2] des grandes banques françaises et parfois plus de 50 % pour d’autres banques à l’international [3].La norme IFRS 15, qui remplace les normes actuelles sur la comptabilisation des produits, ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet