Référentiel IFRS

Dépréciation du risque de crédit : le nouveau modèle des trois « buckets »

En réponse aux critiques formulées, dans le contexte de crise financière, à l’encontre du modèle de dépréciation actuel limité aux risques de crédit avérés, l’IASB travaille avec le FASB sur l’élaboration d’une nouvelle approche basée sur les pertes attendues. Ces travaux pourraient déboucher sur la publication d’une nouvelle proposition (IFRS 9/phase 2) d’ici la fin de l’année, pour une application toujours annoncée au 1er janvier 2015.

Modèle fondé sur une stratification

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°751

Protection des épargnants : jusqu’où faut-il aller ?

Depuis 2008, l'IASB [1] a sur sa feuille de route un projet prioritaire de refonte des principes comptables applicables aux instruments financiers. Parmi les critiques formulées à l’encontre de la norme IAS 39 actuelle, on souligne notamment un degré de complexité considéré comme trop élevé, mais aussi une comptabilisation des pertes de crédit jugée trop tardive dans le contexte de crise.L’IASB ayant décidé de procéder par étapes, une première phase, consacrée au classement et à l’évaluation des instruments financiers (hors dépréciation), a rapidement débouché sur la publication de la ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet