Bureautique

Un correcteur et aide à la correction francophone et anglophone

Antidote9

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°790

Troisième pilier, bail-in, TLAC... L'union bancaire à parfaire

Principalement connu des spécialistes de l’écrit (écrivains, journalistes, traducteurs), Antidote a sa place dans n’importe quel ordinateur servant à de la production écrite, qu’il s’agisse de la rédaction d’un contrat de prêt ou d’un rapport d’activité. Plus qu’une simple correction grammaticale, la nouvelle version Antidote 9 s’est enrichie d'outils d’aide à la rédaction. Ainsi, de nouveaux dictionnaires ont été ajoutés, et pour certains termes, le rédacteur peut approfondir les notions en allant sur Wikipedia, Google Maps, Apple Maps ou d’autres références, suivant les préférences de l’utilisateur. Antidote propose également la correction typographique et une aide à l’enrichissement du style (détection des phrases passives, sans verbes, ou des impropriétés d’usage). Dans un environnement professionnel mixte, il se révèle très efficace pour détecter les faux amis et les anglicismes tels que l’anglais « digital » à la place de « numérique ». Cette version est également la première à proposer la correction de textes anglais, en plus de la correction de textes français, avec une efficacité équivalente. Elle peut même détecter automatiquement la langue utilisée d’un paragraphe à l’autre, dans le cadre d’un document bilingue. Enfin, Antidote 9 s’intègre à l’ensemble des suites bureautiques classiques (à l’exception notable de Pages sous Mac OS), mais également à d’autres logiciels (navigateurs Web, gestionnaires de courrier électronique, suite de production graphique Adobe, etc.) Il fonctionne sous Mac, Windows et Linux et la licence est vendue à 119 euros.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet