Fintech

Uber lance Uber Money

Ubermoney

L'auteur

Revue de l'article

Lors de la conférence Money 2020, Uber a annoncé la création d’une nouvelle division en son sein, Uber Money. Cette équipe va travailler à la création de nouveaux services financiers destinés, dans un premier temps, aux chauffeurs et livreurs de sa plateforme. Cela passera ainsi pour les chauffeurs et livreurs américains par un compte dédié, Uber Debit et une carte associée Uber Debit Card, qui leur permettront de voir leurs gains en temps réel et non reversés d’une semaine sur l’autre, comme auparavant. Ce service sera fourni par Green Dot et proposera un système de cashback lié à l’achat de carburant modulable de 3 à 6 % en fonction de la notation des chauffeurs. Cela passera également, à l’international, par la création d’un portefeuille numérique, l’Uber Wallet, dans l’application des chauffeurs puis dans l’application classique et dans Uber Eats, et par une nouvelle campagne autour de Uber Credit Card en partenariat avec Visa et Barclays. Pour Peter Hazlehurst, le directeur de cette nouvelle division interrogé par CNBC, le but était « d’aider les gens à comprendre qu’il y a une nouvelle partie d’Uber dédiée aux services financiers, qui a pour mission de donner aux gens l’accès aux types de services financiers dont ils étaient jusqu’à présent exclus. Non seulement nous leur donnons accès à leurs gains en temps réel, mais en plus cela ne leur coûte rien pour y garder leur agent et ils peuvent le dépenser comme ils veulent. » Un argument  semblable à celui utilisé par les grandes compagnies minières et industrielles, à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, pour convaincre leurs employés d’acheter la monnaie de la compagnie et de la dépenser dans ses magasins de la compagnie.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet