Paiement mobile

Skimm démocratise le QR Code

Skimm 1

L'auteur

Pour en savoir plus

image
  • skimm 2

    skimm 2

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°752

Shadow Banking : pas si obscur…

Alors que le NFC peine à trouver sa place dans le paiement mobile et que son absence sur l’iPhone 5 ne va pas lui faciliter la tâche [1], d’autres solutions se profilent à l’horizon. C’est le cas de Skimm, une start-up fondée en janvier par deux anciens étudiants de Sciences Po Paris et qui compte désormais 10 salariés. Le principe de fonctionnement est assez simple : les particuliers téléchargent l’application Skimm sur leur iPhone [2] et les commerçants la version pro [3] sur leur iPhone ou sur leur logiciel de caisse. Au moment du paiement, le commerçant émet une facture sous forme d’un QR Code [4], une évolution du traditionnel code-barre. Le client scanne le QR Code et valide le paiement d’un clic sur son écran. Pour enregistrer sa carte bancaire, l’utilisateur n’a qu’à la photographier à partir de l’application et ajouter le cryptogramme visuel. Cette méthode de paiement peut également se décliner en ligne – l’acheteur scanne avec son mobile le QR Code qui apparaît sur l’ordinateur ou la tablette, ajoutant ainsi une couche supplémentaire d’authentification –, dans la rue – avec notamment l’ajout d’un QR Code sur les publicités de la Croix-Rouge ou d’autres organisations non gouvernementales pour faire des dons plus simplement –, ou encore pour faire des versements de personne à personne.

 

Pour l’instant, Skimm a été lancé en partenariat avec 15 grandes écoles et universités parisiennes et est accepté dans une cinquantaine de commerces au cœur de Paris. Au mois de mai, la société avait 3 000 utilisateurs actifs et déjà enregistré 130 000 transactions. Avec la rentrée universitaire et le lancement de la deuxième version de son application depuis fin septembre, la société vise les 20 000 utilisateurs d’ici à la fin de l’année et 150 000 transactions par mois, toujours en restant à Paris. La nouvelle application permet notamment de récompenser avec du cashback les utilisateurs qui « likeraient » sur les réseaux sociaux les commerces visités.

 

 

 

[1] Lire à ce sujet l'article de Didier Geiben : « le paiement mobile aux USA »

[2] http://itunes.apple.com/fr/app/skimm!/id494543194?mt=8.

[3] http://itunes.apple.com/fr/app/skimm!-pro/id508544503?mt=8.

[4] http://fr.wikipedia.org/wiki/Code_QR.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet