Internet

Pour Forrester, Google ne révolutionnera pas la finance en créant sa propre banque

Google

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°775

Inclusion financière : pour bancariser le monde en développement

Depuis la création de Google Checkout en 2006 et de Google Wallet, des rumeurs montent pour faire de Google le concurrent direct des banques classiques. Pour le cabinet d’analyse Forrester, le géant d'Internet ne s’apprête pourtant pas à se lancer en tant que banque. Même si ses différentes acquisitions en 2013 (OpenCoin dans les monnaies virtuelles, LendingClub pour le financement participatif) pourraient le laisser supposer. Pour le cabinet, Google va plutôt révolutionner la finance en restant sur son terrain de base (moteur de recherche et prestataire de services) via quatre axes principaux :

  • les méthodes de paiement et de transfert d’argent en intégrant son Google Wallet à l’ensemble de ses services, y compris Gmail ;
  • la gestion financière à la manière de Mint.com ou de Bankin ;
  • la comparaison de services financiers en ligne ;
  • la fourniture de conseils dans ce domaine.

En somme, l’aventure de Google de la finance ne serait qu’une manière supplémentaire pour la société d’en savoir plus sur ses utilisateurs, pour leur fournir toujours plus de contenus publicitaires ciblés, quitte à se faire un peu d’argent de poche en créant des services annexes. L’ensemble de l’étude Forrester est disponible en anglais et en ligne ici : http://blogs.forrester.com/oliwia_berdak/14-07-29-why_asking_about_google_bank_is_the_wrong_question. Attention, elle est payante.

 

Sur le même sujet