TPE

PayPal rachète iZettle au prix fort

iZettle

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°821

Gafa & Banques : concurrents ou partenaires

Traditionnellement positionné sur le commerce en ligne et le transfert d’argent entre particuliers, PayPal ne rêve que d’une chose : arriver à s’imposer dans le secteur traditionnel. Jusqu’à présent en Europe, les expériences de la société américaine dans ce domaine n’ont pas eu beaucoup de succès. Quatre ans après son lancement en fanfare à Nancy [1], PayPal n’est plus qu’un mauvais souvenir pour les commerces locaux. Pourtant, en rachetant pour 2,2 milliards de dollars, iZettle, le fabricant suédois de terminaux de paiement mobile et éditeur d’une plate-forme de services associée [2], PayPal veut se relancer sur ce marché en Europe et en Asie. Et se veut particulièrement confiant. Pour Dan Schulman, CEO de PayPal interviewé par Bloomberg : « Les petites entreprises veulent désormais avoir une solution complète à travers tous les canaux de vente. iZettle était l’outil idéal de bien des manières. Quand on pense aux possibilités réalisables en combinant l’offre de PayPal et d’iZettle, nous avons une position unique sur le marché. » Avant cet achat, iZettle voulait lancer une IPO estimée à un milliard de dollars, soit la moitié du prix déboursé par PayPal. Néanmoins, pour Vladimir Vukicevic, responsable paiement chez Global Data, « la croissance rapide de iZettle ces dernières années et les ouvertures stratégiques qu’elle crée pour PayPal dans le paiement chez le commerçant, font que cette acquisition reste une bonne affaire pour PayPal, cruciale pour sa propre croissance future ».

 

[1] Voir « Paiement sur mobile – Paypal se lance à Nancy », Revue Banque n° 776, p. 50.

[2] Voir « Paiement mobile – iZettle arrive en France », Revue Banque n° 785, p. 41.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet