Les banques doivent trouver de nouvelles sources de revenus

Rester dans la course

Revue de l'article

Face au ralentissement du secteur manufacturier et à la baisse des taux d’intérêt, le secteur bancaire, tout comme les autres industries, montre les signes d’une économie de fin de cycle, 60 % des banques détruisant même de la valeur, selon le rapport annuel du secteur bancaire mondial publié par McKinsey & Company en octobre 2019.

Pour se préparer au nouveau cycle, les banques doivent concentrer leurs efforts sur leur modèle commercial, en agissant sur les trois leviers que sont la gestion des risques, notamment en exploitant les nouveaux modèles d’apprentissage automatique permettant une analyse prédictive des clients les plus risqués, la productivité, en transférant leurs activités non-cœur de métier à des tiers, et la croissance des revenus, en améliorant sensiblement les points décisifs de l'expérience client.

Au-delà de ces leviers de performance universels, chaque banque peut, en fonction de ses particularités, trouver de nouvelles sources de revenu en tirant parti de ses relations clients et de ses partenariats en marque blanche, créer de la valeur en développant de nouvelles méthodes, idées, produits et services avec des objectifs précis en matière de retour sur innovation et de calendrier, et réduire ses coûts en établissant un budget « base zéro » [1] pour chaque nouvelle période.

 

[1] Le budget base zéro est une technique budgétaire qui a pour objectif d'allouer les ressources de manière la plus efficace possible en « repensant » chaque dépense, au lieu de repartir sur la base des budgets de la période précédente.

 

Sur le même sujet