Faire rimer télétravailler et sécurité

Faire rimer télétravailler et sécurité

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°843

Europe : L'impact du Brexit sur les places financières

Recourir massivement au télétravail ne veut pas dire renoncer à la sécurité de son système d’information ni à celle des données de ses clients. Voici quelques conseils de mise en pratique :

– utiliser un VPN (ou réseau privé virtuel) pour autoriser les connexions à votre réseau d’entreprise. Si ce n’est pas installé chez vous, plutôt que demander à vos salariés d’en installer un dont vous ne pourrez vérifier la sécurité, demandez-leur de se connecter uniquement en utilisant le Wifi chez eux (ou mieux, mais nettement moins pratique, une liaison filaire) et de changer le mot de passe de leur réseau ;

– encourager vos salariés à n’utiliser que les outils professionnels mis à leur disposition aussi bien en ce qui concerne le matériel (ordinateur ou téléphone) que les logiciels (adresses électroniques, logiciels ou services sur le Web censés pallier les défaillances des services habituels) ;

– l’ANSSI a réédité en 2019 un guide sur les « Bonnes pratiques à l’usage des professionnels en déplacement », disponible en ligne et particulièrement d’actualité [1] ;

– méfiez-vous des attaques par phishing et cyberhameçonnage autour du coronavirus et du Covid-19, nombreuses aussi bien vis-à-vis des particuliers que des professionnels. La dernière en date est un site proposant de calculer les aides auxquelles votre société a droit, mais qui aspire vos données et demande à accéder à vos informations comptables.

 

[1] https://www.ssi.gouv.fr/administration/guide/partir-en-mission-avec-son-telephone-sa-tablette-ou-son-ordinateur-portable/