Banque en ligne

En rachetant Anytime, Orange Bank se diversifie

ORANGE

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°853

BILANS BANCAIRES : Les cessions de prêts non performants encouragées

Jusqu’ici cherchant à attirer une clientèle particulière et familiale [1], Orange Bank s’attaque au marché professionnel. De façon la plus simple qui soit : en rachetant une banque en ligne spécialisée sur ce marché. En l’occurrence, il s’agit d’Anytime, une des fintechs de ce secteur qui propose deux offres distinctes : une à destination des professions libérales et des indépendants (avec trois cartes de paiement Mastercard, un compte professionnel, un compte personnel et la gestion des notes de frais), une à destination des entreprises et associations (10 cartes de paiement physiques ou virtuelles, un compte professionnel, la gestion des notes de frais et l’intégration de la facturation et de la comptabilité). Anytime sera dans un premier temps filiale à 100 % d’Orange Bank et non un simple onglet « professionnel » intégré à l’offre principale de la banque mobile. En revanche, la solution sera proposée à l’ensemble des clients professionnels du groupe Orange, tout comme l’offre Orange Bank était ouverte à l’ensemble des clients particuliers d’Orange via le site ou les boutiques physique. Même si, pour l’instant, la souscription à Anytime se fera encore à 100 % en ligne, comme c’était le cas avant le rachat. À terme, Orange compte commercialiser Anytime dans tous les pays européens où Orange Bank est déjà présente.

 

[1] Cf Revue Banque n° 850, p. 44.