En bref

(((Internet Explorer .png))

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°857

GESTION D’ACTIFS : La déferlante de l’investissement responsable

MoneyGram adopte le bitcoin

Spécialiste du transfert d’argent transfrontalier, MoneyGram s’associe à Coinme pour proposer l’achat et la revente de bitcoins contre de l’argent liquide. Dans un premier temps, cette initiative sera disponible aux États-Unis et s’appuiera sur les distributeurs automatiques Coinstar appartenant à Coinme, puis s’étendra à d’autres marchés internationaux dans la seconde moitié de 2021. Avant d’adopter d’autres cryptomonnaies à une date ultérieure.

 

La CNIL rend son 41e rapport d’activité

Celui-ci, disponible en ligne gratuitement [1], s’inquiète entre autres des données de paiement. Notant que « les mesures de confinement et de distanciation sociale imposées à la population, ont fait évoluer les pratiques numériques », la CNIL estime que « le choix du moyen de paiement […] comporte également des enjeux importants d’anonymat et de protection de la vie privée ». Et annonce la publication d’un Livre blanc dédié à ce sujet avant la fin de 2021.

 

AXA ne rembourse plus les victimes de rançongiciels

L’assureur a annoncé qu’il ne vendrait plus de police d’assurance couvrant les pertes liées aux rançongiciels, suite à des discussions avec les autorités judiciaires au Parlement. La doctrine a en effet évolué pour que les victimes ne paient plus les rançons demandées.

 

Une série animée créée sur la blockchain et s’appuyant sur les NFT pour son financement

Dan Harmon, plus connu pour avoir cocréé la série Community et la série animée Rick et Morty va lancer une nouvelle série animée pour la chaine Fox, Krakopolis. Celle-ci parlant d’une ville dans l’antiquité mythologique grecque où dieux, humains et monstres essaient de vivre en bonne intelligence n’a pas grand-chose à voir avec le monde financier. En revanche, la façon dont elle va être créée a tout à voir. En effet, la série sera entièrement gérée sur une blockchain pour permettre à certains items comme des personnages exclusifs, des GIFs ou des visuels pouvant servir de fond d’écran issu de la série d’être vendus comme des NFT (ou Jetons non fongibles) sur cette blockchain et donc financer en partie la production. Des tokens plus classiques seront disponibles correspondant à l’achat de places pour certains événements destinés aux fans.

 

Premiers retours du plan quantique cet été

Le plan quantique lancée en grande pompe le 21 janvier dernier par Emmanuel Macron devrait voir ses premiers projets démarrer avant la fin de l’été. C’est tout du moins ce qu’espère Neil Abroug, coordinateur du plan dans son interview accordée à nos confrères d’Industries et Technologies, disponible en ligne : https://www.industrie-techno.com/article/quantique-les-premiers-appels-a-projet-seront-lances-avant-la-fin-de-l-ete-annonce-neil-abroug-nomme-coordinateur-du-plan-francais.64699

 

Zoom lance Events

Le spécialiste de la visioconférence lancera cet été une plateforme dédiée aux événements mixant présentiel et distanciel. Cette solution donnera aux utilisateurs la capacité de créer un centre d’événement pour gérer et partager ces manifestations. Une fonctionnalité de billetterie va permettre à des sociétés de toute taille de rentabiliser conférences, cours en ligne, séances de yoga, ou de psychothérapie. « Il est ainsi possible de créer un centre d’événements pour gérer et partager facilement des événements, ponctuels ou en série, avec une billetterie et des inscriptions personnalisables. La solution intègre directement un outil de contrôle des accès et de la facturation à partir d’un portail unique. Zoom Events donne en outre une visibilité totale sur les statistiques des événements, telles que la participation, les inscriptions, les recettes, etc. », explique Zoom. Une façon comme une autre de surfer sur les besoins liés à la pandémie en cours et aux suivantes ?

 

Un nouveau service français pour l’envoi de gros fichiers

Ziplo [2] se veut un concurrent de WeTransfer et autres services d’envoi de gros fichiers entre particuliers ou professionnel. Sauf qu’il y ajoute une fonctionnalité intéressante : la possibilité de garder une preuve de dépôt horodatée de trois à cinq ans du document. L’envoi simple des fichiers jusqu’à 2 Go est gratuit comme chez ses concurrents, avec ou sans création de comptes. L’envoi à valeur probatoire est facturé à partir de trois euros pour un fichier de 100 Mo conservé durant trois ans.

 

Microsoft met fin à Internet Explorer

Même s’il avait proposé un remplacement avec son navigateur Edge, l’éditeur américain continuait à supporter son vénérable logiciel, Internet Explorer lancé il y a 25 ans. Ce ne sera plus le cas à partir du 15 juin 2022 et son retrait de Windows 10 ainsi que la fin de ses mises à jour. Pour les entreprises ayant développé des applications métiers basées sur Internet Explorer, l’une des solutions sera de passer à Edge avec le mode IE activé.

 

 

[1] https://www.cnil.fr/sites/default/files/atoms/files/cnil_-_41e_rapport_annuel_-_2020.pdf.

[2] https://info.ziplo.fr/.

 

Sur le même sujet