En bref

Village by CA

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°855

Banque de détail : la crise accélère une transformation nécessaire

Comment mesurer la sécurité de son cloud public ? Alors que l’incendie des datacentres d’OVH nous rappelle que le cloud n’est que le fait de mettre ses données sur l’ordinateur d’un autre, comment s’assurer que son prestataire correspond à ses attentes ? Le cabinet Ippon tech vient de publier un livre blanc (à télécharger gratuitement contre informations de contact) sur comment auditer son cloud public : https://fr.ippon.tech/publications/livre-blanc/auditer-son-cloud-public

Le Village by CA Paris lance sa version numérique. Pandémie oblige, les activités de formations ou de présentation au sein des incubateurs du Crédit Agricole, Village by CA, sont restreintes. C’est pourquoi le Village by CA Paris, lance The Village Academy, un site en ligne dédié à la formation et à l’accompagnement de projet : https://www.levillageacademy.com/

Pledge lève 80 millions d’euros. Spécialiste du paiement fractionné, la start-up compte profiter de cette levée de fonds pour multiplier par dix le volume de ses transactions et tripler ses effectifs.

Revolut lance de nouveaux services à destination des professionnels. Outre une formule Ultimate Freelancer à 25 € par mois pour les indépendants, Revolut ajoute de nouvelles fonctionnalités comme l’acceptation des paiements par QR code, la catégorisation des dépenses répétées ou des plug-ins Prestashop et WooCommerce.

Un site pour lutter contre la discrimination à l’IBAN. Les clients de néobanques se plaignent souvent que l’IBAN de leur compte n’est pas reconnu lors d’un paiement ou pour se faire virer de l’argent, y compris les allocations sociales ou les salaires. Parmi les causes possibles se trouve le lieu d’implémentation de ces nouvelles banques qui ne disposent pas d’un IBAN français. Pour lutter contre cette discrimination, Wise, Revolut, SumUp, Raisin, Klarna et Starling Bank se sont associés pour créer un site https://www.acceptmyiban.org/ où ils demandent aux clients de rapporter les discriminations rencontrées aux autorités concernées.

 

 

Sur le même sujet