En bref

Cloud

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°851

Numéro double 851-852 : Prospective 2021 - Rétrospective 2020

Lydia finalise son tour de table pour un total de 112 millions d’euros

Après une première levée de fonds début 2020 auprès de Tencent et de ses actionnaires historiques (CNP Assurances, XAnge et New Alpha) de 40 millions d’euros, Lydia a récidivé en fin d’année avec une deuxième levée de 72 millions d’euros auprès des mêmes actionnaires.

Luko lève 50 millions d’euros

Spécialisée dans l’assurance habitation en ligne, l’assurtech veut utiliser cet argent pour de nouveaux services d’assurance et d’assistance, renforcer ses investissements dans la protection du foyer après le lancement de « Docteur House » en octobre 2020, plate-forme mettant en relation assurés et professionnels du bâtiment pour évaluer la bonne santé d’un bien immobilier et organiser son entretien. Forte de ses 100 000 assurés, Luko compte également les utiliser pour s’installer sur de nouveaux marchés européens et recruter une cinquantaine de collaborateurs.

Cloud fait son entrée dans le dictionnaire

Dans son édition 2021, Le Petit Robert accueille le mot cloud, comme étant un anglicisme désignant les services accessibles à distance sur Internet.

Revolut à l’équilibre

Malgré la pandémie et une chute de ses revenus de 40 % durant la première partie de l’année, la FinTech Revolut fondée en 2015 est depuis novembre 2020 à l’équilibre et commence désormais à rapporter de l’argent à ses actionnaires. Elle l’avait déjà été une première fois en décembre 2018, avant de s’endetter pour se déployer sur de nouveaux marchés géographiques.

La structure d’EPI s’étoffe

L’initiative européenne des paiements (EPI) devient de plus en plus concrète. EPI Interim Company, société fondée à l’automne 2020 et en charge de la mise en place de l’EPI a annoncé en décembre l’entrée à son capital de PKO Bank Polski (« PKO BP »), premier groupe bancaire de Pologne et de OP Financial Group, première banque de détail finlandaise. Un consortium de douze établissements de crédit espagnols rejoint également l’actionnariat de manière collective. Fin novembre, Worldline et Nets avaient aussi annoncé leurs entrées respectives au capital d’EPI, devenant ainsi les premiers actionnaires non bancaires à rejoindre l’initiative.

Starbucks installe ses cartes-cadeaux dans Zoom

En ces périodes où le télétravail est de rigueur, Starbucks va chercher ses clients là où ils sont : en visioconférence. Sa carte-cadeau, déjà virtualisée, est désormais intégrée à l’outil de visioconférence Zoom et permet à tout un chacun d’offrir une carte personnalisable Starbucks Rewards d’une valeur allant de 5 à 100 $ d’un clic dans l’application. À une condition, toutefois : être aux États-Unis ou au Canada.

 

Sur le même sujet