Formation

Le CFPB devient l’École supérieure de la banque

La nouvelle organisation répond aux exigences de la loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel ».

ESB

L'auteur

Revue de l'article

Fondé en 1933, le Centre de formation de la profession bancaire (CFPB) a laissé place cet été à l’École supérieure de la banque (ESBanque). Cette nouvelle entité regroupe toutes les activités déployées par le centre en France et dans 25 pays : formation en alternance – du BTS au master en passant par la licence professionnelle et le bachelor –, gérée jusqu’alors localement dans 14 centres de formation d’apprentis (CFA), formation continue, e-learning et formation sur-mesure. Ce nouvel organisme regroupe 10 délégations régionales, 67 centres de cours, 250 collaborateurs et 2 800 intervenants. Il formera 35 000 apprenants par an.

Il s’agissait de simplifier une organisation administrative devenue trop complexe, afin de mieux faire face à la concurrence croissante, mais aussi de répondre aux nouvelles exigences de la loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». « Les organismes de formation ne doivent plus se limiter aux entreprises clientes, mais se tourner vers le grand public, explique Michel Piano, directeur général de L’École supérieure de la banque. L’École supérieure de la banque proposera à ces particuliers, collaborateurs de banque ou personnes en reconversion, un panel complet de formations sur la plateforme à laquelle ils ont accès, Moncompteformation. »

Sous l’impulsion des contraintes liées à la crise sanitaire et des nouvelles attentes, la digitalisation des formations est renforcée, à travers la généralisation des modules en ligne et enseignements à distance. G. D.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet