Identité numérique

Atos finalise l’acquisition d’IDnomic

IDnomic

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°837

Les nouvelles frontières de l'assurance

Le 1er octobre dernier, juste avant le début des Assises de la sécurité, Atos a finalisé le rachat d’IDnomic, ex-OpenTrust, spécialisé dans les solutions de PKI et dans la gestion des identités numériques en mode Saas, amorcé cet été (voir « Identité numérique – Atos veut mettre la main sur IDnomic », Revue Banque n° 835, p. 44). Le 29 juillet dernier, Atos avait annoncé être entré en négociation exclusive pour racheter la PME française. Pour Pierre Barnabé, directeur des activités Big Data & Sécurité chez Atos, « le savoir-faire d’IDnomic renforce notre capacité à accompagner nos clients de bout en bout, dans l’ensemble de leurs besoins en cybersécurité. Cette acquisition nous permet de consolider notre leadership mondial et de relever les nouveaux défis de sécurité liés au cloud hybride, à l’automatisation de la gestion des certificats, ou encore à l’internet des objets. » Quant à Coralie Héritier, la directrice générale d’IDnomic, elle estime que « rejoindre le groupe Atos va nous permettre de soutenir, ensemble, le développement des multiples usages de l’identité numérique ainsi que d’enrichir nos offres pour répondre aux nombreux besoins de nos clients, toujours plus exigeants en matière de cybersécurité ». En attendant, les 100 spécialistes de l’identité numérique d’IDnomic rejoignent les 5 000 experts d’Atos dans le domaine. Pour l’instant, si les deux sociétés font stand commun, leurs deux catalogues n’ont pas encore fusionné.

 

Sur le même sujet