Numérique

Archipels rejoint la FNTC.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°857

GESTION D’ACTIFS : La déferlante de l’investissement responsable

À peine créé, Archipels (voir Revue Banque n° 856) intègre la Fédération des tiers de confiance du numérique, où elle participera aux groupes de travail sur la blockchain, mais également sur le KYC et le RGPD. Comme l’explique Hervé Bonazzi, P-DG d’Archipels : « Nous commercialisons en effet un premier service à destination des opérateurs de KYC, afin de faciliter et renforcer les contrôles, tout en luttant contre la fraude documentaire. Nous travaillons également dans une logique privacy by design et souhaitons contribuer à pousser cette approche, notamment en accord avec le RGPD. Nous souhaitons par ailleurs démontrer que RGPD et blockchain sont compatibles, et que la technologie blockchain va dans l’intérêt de la confidentialité et de la protection des données personnelles. »

 

Sur le même sujet