Cet article appartient au dossier : Open banking : quand les écosystèmes s’ouvrent.

Stratégie informatique

« Une API permet un accès simple et unique aux fonctionnalités du système d’information »

Les banques françaises sont en train d’élaborer les interfaces qui permettront aux tiers de paiement d’accéder aux comptes bancaires des clients qui le souhaitent, comme le prévoit la DSP 2. Elles se basent sur le standard mis en place par STET. Pour Société Générale, il s’agit d’aller plus loin et de construire un portail d’API.

API

L'auteur

  • Philippe Hubert, Société Générale
    • Directeur de la Stratégie du Système d'Information des Réseaux France
      Société Générale

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°370

Open banking

Quels sont, selon vous, les principaux enjeux à prendre en compte dans le développement des API qui permettront d’accéder aux comptes des clients et d’initier des virements, dans le cadre de la DSP 2 ?Les API [1] d’accès au compte et d’initiation de paiement des banques françaises sont standardisées et c’est STET qui a été mandatée pour élaborer ce standard. Notre rôle est maintenant de les développer en les adaptant à nos systèmes d’information (SI). Le groupe Société Générale a décidé d’aller au-delà et de mettre en place un portail permettant de rendre accessibles aux tiers des API, ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Open banking : quand les écosystèmes s’ouvrent

Sur le même sujet