Streamdata.io: « Une vision commune, celle de l'entrepreneuriat bienveillant »

Streamdata.io est l’une des start-up que le VillagebyCA a accueillies au cours de l’été. Sa solution d’orchestration de données se conçoit comme une brique technologique permettant d’accélérer l'affichage d'informations sur tous les supports.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°329

Innovation : « move quickly, or die slowly »

Comment Streamdata.io est-il né ?

Au départ, en 2008, c'était un projet de recherche conduit au sein de l’université de Grenoble, qui a bénéficié de l’appui de l’incubateur de la région. Nous avons au fil des ans développé une plate-forme qui a grandi au rythme des projets.

Comment êtes-vous organisés ?

Nous sommes 15 personnes : 2 sont basées à Paris, au sein du Village, et 13 à Grenoble. Les développeurs, au nombre de 12, constituent l’essentiel de notre équipe.

Dans quel contexte s’inscrit votre offre ?

Le trafic mobile est passé devant le trafic des ordinateurs de bureau au mois de janvier 2014. Le nombre de terminaux croît de 40 % par an. Un consensus entre IDC, Gartner et Forrester établit à 20 milliards le nombre de terminaux actifs à l'horizon 2020. Dès 2015, le nombre de tablettes vendues dépassera celui des ordinateurs de bureau. Dans cet univers ultra-connecté, nous sommes des experts de la rapidité applicative. Notre offre consiste en une couche d'orchestration de données multi-supports, permettant d’accélérer la mise à disposition et donc l’affichage d’informations.

Quelle est la « promesse » sous-tendue par cette solution ?

Les réactions humaines se font dans un délai d'environ une demi-seconde. Cela signifie que toute interaction avec l'environnement qui dépasse ce délai devient artificielle pour nous. Google et Amazon ont étudié très précisément ce phénomène. L'impact d'une latence applicative sur l'utilisation de leurs outils est énorme : pour chaque demi-seconde de perdue, Google perd 20 % des recherches. Pour Amazon, les ventes chutent de 1 % chaque 100 ms de délai. L'humain décroche ; au-delà de la seconde, on tombe dans le désagréable. Notre objectif est donc de permettre à tout un chacun de construire des applications qui respectent ce principe.

À l’heure actuelle, qui sont vos clients ?

Notre cœur de cible concerne les contenus qui doivent être mis à jour rapidement et sont sensibles au temps. Dans ce marché de niche, nous travaillons en priorité avec le secteur bancaire, et plus particulièrement les applications de banque et de courtage en ligne. Cortal Consors en Allemagne, la banque mobile de BNP Paribas en Inde ou encore EasyBourse (La Banque Postale) font partie de nos clients.

Plus récemment de grands groupes comme Schneider et un grand groupe d'assurances français nous ont utilisés pour des solutions de vente et d’après-vente : Schneider pour son activité de vente de domotique, et l'assureur pour apporter une nouvelle fonctionnalité à leur offre d’assurance-vie dans l'une de leurs filiales asiatiques.

Qu’attendez-vous de votre entrée au Village ?

Le Village nous apporte avant tout une proximité avec des partenaires et sociétés avec lesquels nous travaillons déjà, dont Matooma [1], Izicap [2], Gaia Transparence [3] et bien sûr le Crédit Agricole, ainsi que le support de « parrains », éditeurs actifs dans notre activité, HP et Microsoft. L'accès à ces partenaires devient fondamental au moment où Streamdata.io transforme son modèle de vente vers de l'indirect. Et comprendre l'approche de chacun sur le sujet de la digitalisation de cœur de métier nous permet de mieux adapter notre positionnement et notre technologie.

Que comptez-vous apporter à cet écosystème ?

Ce que nous apportons de prime abord est l'esprit d'une petite structure : une start-up travaille en mode agile sur des délais très courts d'itérations multiples, alors que les grands groupes (et les éditeurs de leur écosystème) viennent du monde des grands projets multi-annuels préspécifiés. Nous apportons à l'écosystème une expérience avérée dans la performance applicative mobile, sujet spécifique et peu visible des projets avant d'entrer en production industrielle.

Nous retirons et apportons beaucoup dans cette relation, car le Village et Streamdata.io partagent des valeurs communes de respect de l'humain, de la planète dans un environnement business( triple bottom line) et cette vision commune de l'entrepreneuriat bienveillant (oui, je suis fan de Matthieu Ricard [4]) rend chaque échange enrichissant.

Propos recueillis par Annick Masounave

[1] Objets connectés.

[2] Exploitation de données de paiement, couplée à un programme de fidélité.

[3] Vente de logiciels financiers open source.

[4] Matthieu Ricard est un moine bouddhiste et un intellectuel français, dont les thèses sur les vertus de l'altruisme rencontrent un grand succès auprès des entrepreneurs de la Silicon Valley.

 

Sommaire du dossier

« Move quickly, or die slowly »

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet