Salon Cartes 2013 : l’année de la consolidation pour le paiement mobile

Après une édition foisonnante de nouveautés en 2012, le salon Cartes 2013 est de retour vers les basiques du domaine. Si moins d’innovations ont été présentées, plus de business se conduisaient en coulisses.

IMG_2126 Salon cartes 2013

L'auteur

Pour en savoir plus

images
  • IMG_2142 Oberthur

    IMG_2142 Oberthur

  • IMG_2122 Mobile wallet de proximité

    IMG_2122 Mobile wallet de proximité

  • IMG_2124 Oberthur Agnitio

    IMG_2124 Oberthur Agnitio

  • IMG_2135

    IMG_2135

  • IMG_2158 Infotec

    IMG_2158 Infotec

Revue de l'article

« Frustrant ! » Pour les journalistes arpentant les allées du Parc des Expositions de Villepinte, cet adjectif résume bien l’édition 2013 du salon Cartes. Alors que l’an dernier, des innovations, prometteuses ou totalement farfelues, se trouvaient dans les moindres recoins, l’édition qui vient de s’achever s’est révélée beaucoup plus sage. Très orientée business, elle a enregistré le retour de certains exposants disparus depuis longtemps (VeriFone) ou l’arrivée de nouveaux exposants (Crédit Agricole Cards & Payments). De nombreux stands chinois proposaient, qui des semi-conducteurs, qui des films protecteurs, qui des plastiques ou de nouvelles formes de personnalisation. Et les personnalisateurs ont fait leur grand retour, occupant près de la moitié du hall 3 avec leurs machines. « Nous savions que ce serait une année où il n’y aurait pas de gros changements, reconnaît Isabelle Alfano, directrice du salon. Ce qui est intéressant est que tous les exposants abordent leurs stands avec des démonstrations d’applications. D’un point de vue de l’organisation, le bilan de cette édition est positif : nous avons plus d’exposants et plus de visiteurs préenregistrés. » En attendant le bilan total des visites, Cartes 2013 a attiré 450 exposants (un record absolu) et a profité de la proximité avec Milipol [1] pour attirer de nouveaux visiteurs, l’entrée d’un salon permettant d’accéder à l’autre : « le premier jour, près de 1 000 visiteurs sont venus de chez eux », affirme Isabelle Alfano.

Discrétion et confirmation de certaines tendances

Certains exposants ont quant à eux choisi la discrétion. Absent l’an dernier, Visa était bel et bien présent cette année, de même que MasterCard et American Express. Mais à moins d’être parmi la liste de leurs invités, il était tout de même difficile de le savoir, car ces sociétés ont choisi d’avoir un stand fermé, en marge du salon et juste marqué par un simple logo. Ce bureau au cœur du salon n’était pas ouvert à la presse, mais servait pour des rendez-vous en tête-à-tête. « Nous sommes en discussion avec JCB et Discover, pour une solution similaire l’an prochain », confirme Isabelle Alfano. Néanmoins, les tendances vues l’an dernier se poursuivent en 2013. Le NFC [2] est toujours omniprésent, ce qui est pleinement justifié au vu des chiffres publiés par Eurosmart (voir Encadré), le paiement devient de plus en plus intégré à l’acte d’achat dans son ensemble et s’oriente également vers le mobile, comme le montre la multiplication des mPOS (Mobile Point of Sale ou terminal de paiement mobile) sur les différents stands du salon. Tour du salon en images.

 

 


[1] Salon mondial de la sécurité intérieure des États.

[2] Near Field Communnication

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet