Les métiers de la Banque

Ressources humaines

Fiche métier en partenariat avec la Fédération Bancaire Française

Dans un secteur où les collaborateurs représentent le plus fort de la valeur ajoutée, les métiers des RH (ressources humaines) tiennent une place stratégique. Ils impliquent écoute, réactivité et anticipation.

ressources humaines

Missions

Les activités RH ont un degré de spécialisation variable selon la taille et l'organisation des banques. Mais dans la plupart des cas, on trouve les missions suivantes :

> Gestion du personnel : faire coïncider la satisfaction des besoins qualitatifs et quantitatifs de l'entreprise en matière de personnel avec les attentes et les potentiels des collaborateurs. Ces fonctions englobent des missions de mise en place de plans de mobilité et d'outils d'intéressement, de motivation et de fidélisation. Elles nécessitent beaucoup de créativité, et la compréhension de métiers nombreux.

> Recrutement : évaluer et anticiper les besoins futurs de l'entreprise en réalisant des études prospectives, puis élaborer les profils de poste à pourvoir et choisir les filières de recrutement à privilégier. Prendre en charge toute la chaîne du recrutement, de la sélection des CV à l'accueil du nouveau salarié.

> Formation : anticiper les compétences nécessaires à l'entreprise, puis concevoir les actions de formation, former les formateurs, lancer les actions de communication accompagnant la formation, et réaliser les outils nécessaires.

> Rémunération et gestion administrative du personnel : cette fonction consiste à définir et à exécuter la politique salariale, à mettre en place des éléments périphériques de rémunération (participation, plan d'épargne entreprise, plan de stock-options, intéressement, abondement), à proposer des avantages en nature, ou encore à gérer une grande variété de contrats (expatriation, détachement, apprentissage, formation externe, etc.).

> Participation au dialogue social : préparation des négociations, mise en place des décisions prises par les partenaires sociaux, animation des institutions paritaires

Environnement

L'intérêt pour le droit social doit se conjuguer avec des qualités d'écoute et la capacité à communiquer. Un niveau bac +5 est généralement demandé (IEP, écoles de commerce, master en gestion des ressources humaines). Mais des postes d'assistant, de chargé de formation ou de chargé de recrutement sont également accessibles à des niveaux bac +3.

La maîtrise de l'anglais est indispensable si l'on souhaite orienter sa carrière vers l'international.

Pour en savoir plus sur le site de la FBF

 

Sommaire du dossier

Sur le même sujet