Zone Cemac

La recherche de l’indépendance du contrôle légal des comptes dans le domaine bancaire

L’examen du dispositif en vigueur en matière de contrôle légal des comptes des établissements de crédit dans la zone CEMAC fait apparaître un effort du régulateur bancaire pour renforcer l’indépendance du contrôleur aussi bien par rapport aux modalités de son choix (I.) qu’à la définition de ses missions (II.).

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°355

Traitement prudentiel de la dette souveraine : le casse-tête de la réforme

Encore appelé commissariat aux comptes, vérification ou révision des comptes, le contrôle légal des comptes des entreprises apparaît, de manière générale, comme étant très important. En effet, que l’entreprise soit individuelle ou collective, ses comptes sont essentiels non seulement pour elle-même, mais aussi pour les tiers, notamment pour les Pouvoirs Publics, les investisseurs potentiels et les fournisseurs. D’où l’utilité qu’ils soient contrôlés, vérifiés ou audités afin d’assurer leur fiabilité. À ce sujet, si plusieurs types de contrôle ou d’audit sont possibles [1], le contrôle ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sur le même sujet