Taux négatifs

Quelle stratégie pour les banques ?

Faut-il continuer à supporter le poids des taux négatifs ou le faire porter par les clients ? Pour les banques européennes, d’autres voies sont possibles.

Stratégie pour les banques

L'auteur

Revue de l'article

Depuis le début de l’été, la question des taux négatifs fait l’actualité chaque semaine. Cela fait pourtant cinq ans – le 11 juin 2014 exactement – que la Banque Centrale Européenne applique des taux négatifs aux dépôts des banques. Dès lors, pourquoi cette agitation aujourd’hui ? La raison est simple : le coût des taux négatifs était jusqu’à présent entièrement supporté par les banques, sans être répercuté à leurs clients. La situation est en train de changer : certaines banques allemandes ou suisses (la Banque Nationale Suisse applique un taux négatif de 0,75 % aux dépôts des banques, ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet