Secteur bancaire

Quelle image et quelle valeur de marque pour les banques ?

Le secteur bancaire sort de la crise financière avec une image très écornée, ce qui se répercute de manière immédiate sur la valeur des marques qui le composent. Les actions traditionnelles de communication et de sponsoring s’avèrent insuffisantes pour compenser ce déficit d’image. D’autres approches sont néanmoins possibles et nécessaires pour redorer le blason des banques.

Marketing bancaire

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°734

Matières premières : la faute aux marchés ?

La crise a marqué les banques et porté atteinte à leur image. Les baromètres confirment ces difficultés, en pointant la chute de confiance ou la critique de la relation client.Outre la crise, la diversification des acteurs – ​selon les canaux, les métiers, voire les clientèles ​– accroît la confusion. Les banques s’éloignent du client et paraissent impersonnelles, ​techniciennes, dépourvues de valeurs de marque susceptibles d’attirer, de fidéliser et de diffuser un sentiment d’appartenance au sein de leur clientèle. Nous sommes très loin des fortes identités d’Apple, Mercedes Benz ou ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet