Pilotage bancaire

Pour une approche plus ambitieuse de la sous-traitance

Pour être pleinement profitable, un projet de sous-traitance doit être engagé sous l’angle du positionnement stratégique de l’entreprise, plutôt que subordonné à un seul exercice de réduction de coûts. Ainsi cette démarche sera plus ou moins extensive, selon que l’activité est proche du cœur de métier de l’établissement. Elle nécessite dans tous les cas d’y consacrer une task force ad hoc et des moyens contractuels et de contrôle suffisants.

Synthèse des options d’externalisation envisageables

L'auteur

Revue de l'article

Dans un contexte où la profitabilité des acteurs bancaires est sous pression, où l’atonie de l’environnement économique ralentit la croissance des revenus et où la superposition des plans de réduction de coûts semble vouée à ne plus générer que des gains marginaux ou difficiles à atteindre, se pose la question d’une approche plus ambitieuse des enjeux de sous-traitance et d’externalisation, notamment sur les activités opérationnelles et informatiques des banques, au-delà des vecteurs traditionnels d’ores et déjà largement mobilisés.Si la plupart des projets d’externalisation se heurtaient ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet