Cet article appartient au dossier : L'avenir des services de paiement.

Offre de paiement

Le métier des paiements, bouleversements et opportunités

Avènement du Sepa, fin du monopole des banques, rupture des usages, technologie innovante : les banques doivent repositionner leurs offres et réétudier leur modèle économique dans l’activité des paiements. Un domaine dans lequel Crédit Mutuel Arkéa entend rester un acteur majeur, comme le montrent le rachat en 2009 de Monext et le renforcement de sa stratégie d’offres en B to B.

L'auteur

  • Jean-Luc Dubois
    • Directeur de l'offre de moyens de paiement
      Crédit Mutuel Arkéa

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°292

l’avenir des services de paiement

Quels sont les éléments qui impactent le plus les activités des paiements ? La réglementation ? Les nouvelles technologies ?Je mentionnerais quatre points. Le premier point est l’évolution réglementaire, issue de Sepa, mais également de tout ce qui touche à l’évolution des schèmes monétiques (liens directs avec Mastercard et ​Visa Europe en particulier). La nouvelle Directive des systèmes de paiement (DSP) permet en outre à des concurrents européens de s’implanter en France.Ensuite, les modèles économiques sont à réinventer : la pression est très forte concernant les commissions ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

L'avenir des services de paiement

Sur le même sujet