Nouveau paradigme dans les systèmes d'information

Les méthodes « agiles », solution universelle pour mener des projets informatiques ?

Les méthodes « agiles » appliquées aux projets informatiques connaissent un certain succès, dans le but d'améliorer le taux de réalisation de ces derniers. Pourtant, ces démarches agiles sont loin de convenir à toutes les situations et présentent des limites structurelles : forte dépendance du client, non-respect des cadres organisationnels de l'entreprise, résistance au changement, difficulté de contractualisation, absence de documentation, court termisme…

Taux de réussite des projets informatiques

L'auteur

  • Traore
    • Responsable informatique d’application (RIA) dans la Gestion des titres et de l’or
    • Enseignant en conduite de projets informatiques

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°793

Cybercriminalité : un risque systémique pour les banques

Une pratique qui attise l’intérêt des principaux acteurs de la vie économique mondiale mérite que l’on s’y intéresse. Lorsqu’elle apparaît comme le postulat d’une différentiation stratégique, on s’y attarde. Et lorsqu’elle représente la capacité à maintenir la compétitivité des entreprises dans un environnement changeant, on l’adopte. Cette pratique, c’est l’agilité, qui s’est invitée depuis plusieurs années dans les méthodes de gestion de l’industrie, du commerce, de l’administration ou encore de l’informatique.Il n’est pas aisé de trouver une définition commune à la notion de l’agilité ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet