Analyse prospective pour le secteur financier

Les impacts du RGPD sur le profilage

L’application des dispositions relatives au profilage présentes dans le RGPD suscite de nombreuses interrogations, notamment dans le secteur financier dans lequel ces traitements sont particulièrement utilisés, qu’il s’agisse d’analyser la solvabilité d’une personne, de procéder à une opération de segmentation marketing ou d'évaluer la qualité des encours dans le cadre de la réglementation bâloise.

empreintes

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°360

Les enjeux juridiques et technologiques des données personnelles

Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) accorde une place particulière au profilage. À l’heure du Big Data, de l’ultra-personnalisation des services et des algorithmes, ses dispositions soulèvent de nombreuses interrogations de la part des responsables susceptibles d’avoir recours à ce type de traitements. C’est tout particulièrement vrai dans le secteur financier : ces traitements sont inhérents et nécessaires à l’activité de gestion des comptes et d’octroi de crédit, qu’il s’agisse d’analyser la solvabilité d’une personne, de procéder à une opération de segmentation ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Les enjeux juridiques et technologiques des données personnelles

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet