En pratique

Les critères pour apprécier l’efficacité d’un système de contrôle interne

Mesurer l’efficacité du système de contrôle interne passe par trois étapes : identifier les acteurs impliqués, internes et externes, opérationnels ou au sein des instances managériales ; puis mesurer leur implication et leur compétence dans le contrôle interne ; enfin, synthétiser, en regard, des indicateurs crédibles.

Les critères d'implication des membres du sysème de contrôle interne

L'auteur

  • Eric Lamarque
    • Consultant
      Secor Consulting
    • Professeur
      Université Montesquieu Bordeaux 4
    • Docteur
      Université Montesquieu Bordeaux 4

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°740

Les banques centrales en dehors des sentiers battus

La question spécifique des risques opérationnels implique de nombreux acteurs et départements, notamment par comparaison avec les risques de crédit et les risques de marchés. Dès lors, le travail de mesure de l’efficacité du Système de contrôle interne (SCI) que nous avons engagé repose sur une identification précise des acteurs impliqués, de la nature de leur relation, du pilotage du système et d’une série d’autres critères, base de la construction d’un indicateur synthétique de type score.Identifier les acteurs du système de contrôle interneLes contours du SCI doivent être appréhendés de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Risques opérationnels : faut-il investir dans le contrôle interne ?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet