Intelligence artificielle et sécurité des systèmes d’information dans le domaine bancaire

La problématique de l'intelligence artificielle en matière de sécurité réside dans les risques nouveaux qu’elle génère dans les systèmes d’information bancaires, mais aussi dans des outils innovants de cybersécurité, qui permettent de mieux protéger ces systèmes.

 

L'auteur

  • Caprioli
    • Avocat à la Cour, Docteur en droit, Équipe méditerranéenne de recherche juridique EA n°7311
    • Vice-président de la FNTC
    • Membre de la délégation française aux Nations unies

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°HS-2019-2

IA & Finance : Quels enjeux ? cybersécurité, régulation, éthique…

« Or noir de ce siècle [1] », la donnée est la nouvelle énergie de l’économie mondiale. La collecte et l’exploitation de la donnée constituent désormais le levier de croissance de l’ensemble des acteurs économiques. À ce stade, deux constats contradictoires s’imposent. La « datafication » de l’économie s’est fortement accélérée au cours de la dernière décennie (2008-2018) avec le déploiement de nouvelles technologies (smartphone, API, blockchain, IA, cloud en mode SaaS, etc.), générant un océan de données à l’échelle mondiale, le Big Data, dont les experts s’accordent à dire qu’il est ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet