Institutions financières mutualistes : les voies de la sortie de crise

En mettant en lumière les véritables défis que doivent relever les institutions financières mutualistes en ce début de XXIe ​siècle, les auteurs tenteront d’esquisser des pistes de réflexion sur les éléments qui leur permettront de profiter de cette période pour renouveler et renforcer leur modèle afin de devenir un des leviers qui permettront à nos économies d’amorcer la sortie de crise.

illustration

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°782

Entreprises sociales : vers un nouveau marché pour les banques

« La prospérité est néfaste à la mutualité. L’attrait de la mutualité faiblit dans une économie prospère » déclarait Brice Teinturier, secrétaire général d’Ipsos, au cours des 2es Assises internationales de la coopération et du mutualisme [1]. Peut-on, pour autant, en conclure que la mutualité tire profit de la crise ? Assurément non : les institutions financières mutualistes (IFM [2]) ont souffert de la crise et ont connu une baisse de leurs performances comme leurs concurrents, les institutions financières « capitalistes », généralement organisées sous forme de société anonyme (SA).Mais ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet