Freud et la finance

« Il peut y avoir une interaction forte entre crise financière et état psychologique des groupes »

Dans leur ouvrage Capitalisme, Finance, Démocratie : le nouveau malaise*, Vivien Levy-Garboua et Gérard Maarek montrent comment les enseignements de la psychanalyse freudienne peuvent s’appliquer non pas uniquement aux individus, mais aux groupes et collectivités, et dans différents domaines comme la finance, le capitalisme ou la démocratie. Cette démarche permet notamment de comprendre la naissance et le développement des crises financières.

Le nouveau malaise de V. Levy-Garboua et G. Maarek

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°774

Les assureurs à la manœuvre pour financer l'économie

Dans votre livre coécrit avec l'économiste Gérard Maarek, Capitalisme, Finance, Démocratie : le nouveau malaise, vous faites appel à la psychanalyse pour déterminer les éléments déclencheurs des crises. Quelles raisons vous ont poussé à mener cette démarche ?L’analyse économique est utile pour interpréter les crises économiques ou financières, mais elle ne rend pas compte facilement des éléments à l’origine du déclenchement de ces dernières, ou des raisons pour lesquelles des évolutions qui nous paraissent a posteriori évidentes n’ont pas été vues.Elle n’est pas donc pas suffisante et cela ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet