Décryptage

L’IA a connu des vagues successives d’enthousiasme…

Revenant sur l’origine de l’intelligence artificielle et les différentes formes qu’elle peut prendre, Pierre Bessière aborde les principales questions qu’elle soulève. Sans en sous-estimer les apports possibles, il en relativise la portée.

L'auteur

  • Pierre Bessière
    • Directeur de recherche
      CNRS – Sorbonne Université
    • Co-fondateur
      ProbaYes et HawAI.tech

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°HS-2019-2

IA & Finance : Quels enjeux ? cybersécurité, régulation, éthique…

Quelle est l’origine de l’intelligence artificielle ?La notion d’intelligence artificielle (IA) est très ancienne : elle remonte au moins jusqu’aux pères fondateurs de l’informatique, c’est-à-dire Alan Turing ou John von Neumann [1], qui ont conçu les premiers ordinateurs dans l’idée qu’ils pouvaient évoluer vers des formes d’IA. Il est même possible de dater les prémices de l’IA plus loin encore dans le temps, au XVIIe siècle, quand Leibnitz [2] a cherché à concevoir une langue rationnelle, lingua rationalis, utilisable par tous pour exprimer la logique mathématique. Déjà à cette ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Sur le même sujet