Développement durable

Gaz à effet de serre (GES) : enfin un point archimédien pour le secteur financier ?

Les entreprises du secteur financier publient leurs émissions de gaz à effet de serre dans les rapports annuels, mais en se limitant le plus souvent à celles liées à leur gestion interne. Rares sont celles qui fournissent des indicateurs liés aux émissions « induites » par leur activité de financement et d’investissement. Pourtant deux méthodologies existent en la matière.

gaz à effet de serre

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°784

Les dettes souveraines

Fin 2015, la France accueillera la 21e Conférence des parties (COP) à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Cette année pourrait donc marquer un tournant historique dans l’implication des acteurs bancaires et financiers dans ce domaine. Encore faut-il qu’il leur soit possible de disposer d’instruments d’évaluation de leur impact, direct ou indirect, positif ou négatif. C’est à cette question que se sont attelés l’Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises (ORSE), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet