Formation

Des programmes pointus pour étudiants motivés

La réactivité des formations financières est indispensable pour recruter de nouveaux élèves et conserver une bonne réputation. Des responsables de grandes écoles et d’universités évaluent les conséquences de la crise et les incidences qu’elle a pu avoir sur les cursus.

L'auteur

  • Quittard-Pinon
    • Responsable du master spécialisé finance de marché
      EMLyon Business School
  • Merville
    • Responsable du master 2 droit pénal financier
      Université de Cergy Pontoise
  • Myriam Lyagoubi
    • Responsable du mastère spécialisé ingénierie financière
      EMLyon Business School
  • Jacques Biessy
    • Co-responsable du Master 225 finance d'entreprise et ingénierie financière
      Université de Paris-Dauphine

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°723

Ressources humaines : à l'épreuve de la crise

Certains programmes sont présents depuis de nombreuses années, d’autres sont de création récente. Ce panel de témoignages nous a montré qu’il n’y a pas de baisse d’appétence des étudiants pour la finance et que ces métiers restent sélectifs. Le nombre de candidats excède très largement celui des places offertes par ces masters. Aujourd’hui, c’est la richesse des enseignements qui compte, les banques attendent de leurs nouvelles recrues qu’elles aient des compétences élargies et des connaissances techniques basées sur une bonne compréhension des sous-jacents économiques et mathématiques.Les ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Ressources humaines : à l'épreuve de la crise

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet