Reportage

Dans les coulisses d’un data center proche de la City

À quelques mètres à peine de la ​City, le centre financier de ​Londres, Interxion a installé l’un de ses data centers qui maillent ​l’ensemble de l’Europe. Le but est de proposer des services de proximity hosting à ses clients, en rapprochant le plus possible leurs serveurs des ​locaux sans pour autant faire exploser les prix de la location. Face au ​succès, la société aménage déjà un deuxième centre dans la même rue.

Interxion datacenter

L'auteur

Pour en savoir plus

images
  • Baies informatiques

    Baies informatiques

  • Baies informatiques en cube confiné

    Baies informatiques en cube confiné

  • Chemin de câbles

    Chemin de câbles

  • Sas unipersonnel

    Sas unipersonnel

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°745

Solvabilité 2 : un nouveau départ pour les offres aux assureurs

Spécialiste dans l’hébergement d’équipements informatiques dans ses data centers dédiés, Interxion propose une offre particulièrement attractive pour le monde financier avec ses financials hubs, ou centres de données placés à proximité des grandes places financières et dotés de toute l’infrastructure réseau nécessaire pour fournir des temps de connexion se mesurant en microsecondes. 12 % des clients d’Interxion sont dans le domaine financier (banques, courtiers, places de marché). Parmi ces clients, certains – courtiers en Bourse, arbitragistes, teneurs de marchés, firmes de négociations en compte propre notamment – ont besoin d’avoir des temps de connexion très courts entre leurs machines et celles des places de marché. Ce sont particulièrement à eux qu’est dédié le data center de Londres, baptisé London 1. En effet, suivant leurs activités, leur temps de latence ne doit pas dépasser la centaine de millisecondes, voire la dizaine de microsecondes pour les plus exigeants. À London 1, Interxion promet un temps de latence de 10 microsecondes avec le London Stock Exchange, de 46 microsecondes avec l’agence Thomson Reuters et de 4,3 millisecondes avec Eurex et Xetra (à Francfort).

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet