Violation de données

Le chiffrement : étape critique vers la conformité au RGPD ?

Selon le Breach Level Index 2016 de Gemalto, près de 1 792 incidents, responsables de la perte de 1,4 milliard de données, ont été constatés en 2016. Ces événements ont participé à la sensibilisation des responsables sécurité et des utilisateurs finaux aux risques auxquels les données sont exposées. Les entreprises comprennent désormais l’importance de mettre en place des solutions de sécurité efficaces, comme le chiffrement par exemple.

données

L'auteur

  • Ph. Carrère 2
    • Directeur de la protection des données et de l’identité, Europe du Sud
      Gemalto

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°360

Les enjeux juridiques et technologiques des données personnelles

Des résultats record en termes de failles et de violations d’informations sensibles ont été enregistrés durant l’année 2016. Entre le piratage de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron, l’épisode de phishing sur Google Docs et les attaques de rançongiciel WannaCry et NotPetya, rares sont les secteurs qui ont été épargnés. Grâce à sa capacité à rendre les données volées inutilisables à quiconque n’aurait pas été autorisé à y accéder, le chiffrement gagne en popularité. Lorsqu’elles envisagent de chiffrer leurs données, les entreprises doivent d’abord comprendre le type de données ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Les enjeux juridiques et technologiques des données personnelles

Sur le même sujet