Pilotage bancaire

La cartographie des risques : outil d'acculturation

Établir une cartographie des risques permet de recenser les vulnérabilités auxquelles est soumise une organisation, et partant, de prioriser ses actions correctrices. Comme le détaille Jean-Marc Benard, la construction de cette cartographie relève d’une démarche séquencée, entre définition des notions de base, du périmètre concerné, et identification des risques et impacts associés (en distinguant sinistralité brute ou nette).

Figure 1

L'auteur

  • Benard
    • Responsable du département risques opérationnels
      Caisse d’Épargne Nord France Europe

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°788

Titrisation : pour une meilleure répartition des risques

Dans chaque activité, quelle que soit l’organisation, la présence de vulnérabilités est incontestable. En effet, comment peut-on imaginer une société ou un monde sans danger ? Les vulnérabilités font partie de notre fonctionnement et de notre quotidien, et nous nous en accommodons avec une approche plus ou moins rigoureuse. Alors, faut-il se faire peur ? Faut-il être anxiogène ? Faut-il s’alerter ? En parler ?La réponse se trouve dans la vision que l’on souhaite en avoir. La vision négative serait celle qui fait peur ; la vision positive, celle synonyme de prise de conscience, tout ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet