« La blockchain va compléter les outils existants »

Coopérative dédiée à l’échange d’informations à l’international entre plates-formes bancaires et financières, Swift a eu une année 2016 mouvementée, mais continue d’innover pour s’adapter à l’arrivée de nouveaux acteurs.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°805

Open bank : le jeu des services financiers modulaires

Face à l’arrivée des FinTechs, comment Swift peut aider les banques ? Quelles sont les réponses technologiques que peut apporter le consortium ?Swift n’est pas un acteur qui va s’intermédier entre la banque et ses clients ou entre les banques elles-mêmes. Nous comptons rester un facilitateur des transactions entre banques dans l’espace interbancaire. Nous sommes une infrastructure. C’est comme les rails d’un train : ils peuvent être d’ancienne génération, mais ils doivent passer à la nouvelle génération. Or beaucoup de ces innovations, comme celles liées aux cartes ou à l’instant payment, ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet