Blockchain : la perspective de révolutionner le système financier n’est pas garantie

La blockchain permet d’envisager de nombreuses opportunités dans les transactions financières, en termes de désintermédiation, d’automatisation des process, mais aussi de baisse des délais de traitement et des coûts opérationnels. Mais elle reste à ce jour confrontée à plusieurs limites, liées à la maîtrise de cette technologie et de sa sécurité, ainsi qu’aux questions réglementaires et juridiques qu’elle soulève.

Cycle de vie

L'auteur

  • Traore
    • Responsable Informatique d’Application. Gestion des titres et du collatéral. Domaine de la politique monétaire

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°360

Les enjeux juridiques et technologiques des données personnelles

La technologie des chaînes de blocs (ou blockchain) est en train d’ouvrir une nouvelle ère d’innovation qui laisse entrevoir un mouvement de transformation historique du secteur de la finance, et que certains n’hésitent pas à comparer à la mutation qui a résulté de l’avènement d’Internet dans les années 1990. Cette transformation s’accompagne de nombreuses promesses potentielles, mais également, comme pour toute innovation, de risques et de limites diverses.Le propos de cet article est d’éclairer toutes ces facettes en s’appuyant, d’une part, sur une perspective d’ensemble visant à ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet