VT. Fiscalité

"L'amendement Charasse" a eu pour objet de limiter les avantages de l'intégration fiscale en présence d'acquisitions de sociétés ayant pour vocation d'être incluses dans un groupe fiscalement intégré, contrôlé par les acquéreurs. Deux arrêts rendus par la Cour administrative d'appel de Douai font prévaloir l'esprit du dispositif, confirmé dans une large mesure par des aménagements législatifs ultérieurs

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°706

Revue Banque 706


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)