Voies d'exécution : Saisie-attribution. Réponse du tiers saisi tardive. Condamnation aux causes...

Tribunal de grande instance d'Evry du 18 février 1997. Aff. Maître Pechaud c/Société générale. Une banque avait pratiqué une saisie -attribution entre les mains d'un notaire, en sa qualité de détenteur du prix de vente d'un fonds de commerce.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°54

Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)