Séparation des activités

De la théorie à la pratique

Les questionnements sur la séparation des activités sont relancés par la publication de la proposition européenne fin janvier. Quel que soit le périmètre du mécanisme, les implications opérationnelles seront sensibles.

1. SÉPARATION DES ACTIVITÉS

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°770

Chine : année du cheval… et des grandes réformes

Les lois de séparation bancaire adoptées [1] suite à la crise de 1929 ont été remises en cause dans les années 1980. La fin de la séparation [2] et la concentration opérée depuis ont ainsi créé des groupes systémiques dont les activités risquées n’étaient plus réellement séparées. De fait la collecte de l’épargne des déposants pouvait se trouver investie dans des activités risquées, les mettant en risque de perdre leurs économies. Les crises financières de ces dernières années ont révélé que la concentration des établissements et le développement mondial des activités de marché avaient un ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)