Risque et efficacité opérationnelle. Les leçons de Bâle II

Repenser et renforcer le contrôle interne est certes important pour la maîtrise des risques opérationnels, mais il est grand temps que la prise en compte de ces derniers soit placée au coeur de l'exécution des processus, plutôt que d'être conçu comme une tâche de contrôle a posteriori.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°718

Les produits dérivés au tamis de la transparence


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque