"Remboursement" des emprunts Russes

commentaire : Article 73 de la loi n° 98-546 du 2 juillet 1998, décret n° 98-552 du 3 juillet 1998. Avec la loi DDOEF du 2 juillet 1998, c'est une page importante de l'histoire financière qui est définitivement tournée et qui clôt l'une des plus grandes spoliations connues par des épargnants, tout au moins dans l'histoire contemporaine (l'Ancien régime avait lui aussi connu ses banqueroutes retentissantes) : l'affaire des emprunts russes, véritables eldorados de la fin du XIXe et du début du XXe siècles, semble avoir trouvé, à défaut d'un Happy end, une issue juridique.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°60

Banque et Droit 60 juillet-août 1998


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)