OPR - Valorisation de la société - Appréciation par le CMF - Prise en compte des contentieux ex...

L'existence de procédures contentieuses à l'encontre d'une société objet d'une OPR n'est susceptible d'affecter la recevabilité de l'offre que si ces procédures peuvent constituer un élément de valorisation de la société qui aurait dû être pris en compte tenu de ces procédures, le retrait obligatoire peut causer aux actionnaires minoritaires des conséquences irréversibles. (Paris, 30 mai 2000, CDR Créances / CMF, voir aussi "Droit des marchés financiers, Litec, 1998, n°817)

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°73

Banque et Droit 73


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)