Moyens de paiement : Chèques. Détournements par comptable indélicat. Responsabilité de la banqu...

commentaire : Cour d'appel de Paris, 15e chambre section A du 24 février 1998. Confirmation du tribunal de commerce de Paris, 1re chambre du 2 octobre 1995. Aff. Sté Financière de parahotellerie, Sté Aanevo, M. Cohen et Sté Wiemeijer c/Crédit lyonnais et American Express Bank. Dans cette affaire le comptable d'une société avait procédé à des détournements en imitant la signature de son employeur ou en se désignant comme bénéficiaire de chèques présignés ou encore en encaissant à son compte des chèques libellés à l'ordre d'entreprises.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°60

Banque et Droit 60 juillet-août 1998


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)