Jurisprudence et décisions administratives : Conseil de discipline des Opcvm. Pouvoirs de sanct...

L'absence de réelle séparation des tâches entre une société de gestion et son dépositaire ainsi quel'absence de procédure efficace de contrôle des opérations engagées par la société de gestion constituent des manquements aux régles applicables à la gestion des Opcvm de nature à fonder légalement la sanction de blâme.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°64

Banque et Droit 64


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)